L’ADDICTION A LA CORTISONE
OU LE SYNDROME DE LA PEAU ROUGE

Résultant d’un eczéma induit par la corticothérapie, le Syndrome de la peau rouge (ou RSS / Red Skin Syndrome, en anglais) est une pathologie encore peu connue en France. Le but de ce site est de faire connaître davantage cette condition et la façon dont s’en sortir par le sevrage. Nous sommes probablement des milliers à en souffrir en France et espérons qu’un jour elle puisse être reconnue par le corps médical français, pour être mieux prise en charge. Ce site est donc un outil informatif et de prévention, mais aussi un guide pour les personnes en sevrage.

Note : Le terme « d’addiction » reprend celui utilisé en anglais (TSA -Topical Steroid Addiction) et il est conservé ici pour plus de visibilité. Néanmoins on pourrait plutôt parler de « dépendance » due à la consommation de la cortisone. Cette dernière a entraîné peu à peu un déséquilibre et une atteinte des fonctions immunitaires et hormonales, ainsi qu’une accoutumance. On parle de dépendance lorsqu’on souffre du syndrome de sevrage à l’arrêt de la consommation de la substance. Dans le cas de la dépendance à la cortisone, on a bien un besoin de réappliquer de la cortisone, pour ne pas subir les effets négatifs consécutifs à son arrêt. 

INTRODUCTION AU RSS

Traduction de la vidéo de l’association internationale ITSAN qui lutte pour la reconnaissance des dangers de la cortisone dans le traitement de l’eczéma. Cette vidéo permet de comprendre rapidement ce que sont le RSS et le TSW (Topical Steroid Withdrawal en anglais, c’est-à-dire le sevrage des corticoïdes), avant d’entrer plus intensément dans le sujet dans nos rubriques.

LE PHENOMENE D’ADDICTION

Comprenez comment traiter l’eczéma par la cortisone peut amener à une dépendance et à des complications de la maladie.

LE SEVRAGE

Apprenez à traverser un sevrage
malgré les difficultés grâce à différents conseils pratiques.

LES TEMOIGNAGES

Découvrez les témoignages de guérisons de notre communauté, de ceux qui se battent actuellement et de nos proches.

À propos de nous

Groupe de plus de 600 membres, nous sommes des personnes atteintes du RSS qui espérons faire reconnaître cette maladie en France pour une meilleure prise en charge par le corps médical.

Si vous vous sentez concernés par le sevrage, n’hésitez pas :
Demandez à rejoindre notre groupe de soutien sur Facebook : Ici !